Modifier
Psychohistory

Psychohistory

Thibault Delavaud

Alors que le monde entier fête le centenaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l'historien Pierre Manse reçoit une étrange invitation d'un prestigieux mathématicien de Princeton. Ce dernier lui affirme avoir réussi à prédire l'avenir de l'humanité à partir de formules mathématiques en s'étant inspiré d'un livre de science-fiction...

Est-ce que cette science est fiable ? Que faire de cette nouvelle science alors que le monde est secoué par les crises et que les Etats-Unis luttent pour maintenir leur puissance d'antan ? Peut-on inverser le cours des événements et comment ?

Et alors que la guerre menace, n'est-il pas déjà trop tard ?

Lire la suite
Genre : Science-fiction Langue : français
Sous-genre : Nouvelles Sortie : 14 septembre 2012
Collection : Rêves Célestes

Disponible chez :

Extraits

La découverte de la psychohistoire

La découverte de la psychohistoire

Williamson esquissa un sourire puis reprit un air grave avant de s’adresser à Manse :"Ce que vous voyez sur ces écrans est l’Histoire en marche."Manse fronça les sourcils."J’ai inventé, poursuivit Williamson, une nouvelle science, nommée psychohistory."Psychohistory ? Manse n’avait jamais entendu ce mot-là. Psychohistoire ?"Je tiens ce nom d’Asimov...

À propos de Psychohistory

J’ai beaucoup d’affection pour cette nouvelle. C’est la première que j’ai écrite. Fasciné par l’univers d’Isaac Asimov et sa saga Fondation, j’étais triste de constater que ses romans avaient vieilli et qu’ils restaient trop associés à une science-fiction réservée exclusivement aux amateurs du genre. Au contraire, l’œuvre d’Asimov est selon moi très abordable. Le style d’Asimov est simple et ses histoires divertissantes tout en proposant de réelles réflexions sur la science et l’avenir.

En écrivant Psychohistory, j’ai donc voulu rendre hommage à Asimov en remettant au goût du jour un des ses thèmes de prédilection, à savoir la psychohistoire, en l’ancrant dans une réalité proche et en lui donnant davantage de consistance. J’ai souhaité faire de cette nouvelle une « fable » sur le concept de psychohistoire en interrogeant les lecteurs sur le sens de l’Histoire et sur la  pertinence de la science prévisionnelle. J’ai pris un grand plaisir à imaginer le monde du milieu de XXIème siècle, dominé par deux blocs, l’un sous l’égide des États-Unis en déclin et l’ autre sous celui d’une Chine triomphante mais menacée par ses ennemis coalisés.

Cette nouvelle m’a donné beaucoup de travail. J’ai commencé à l’écrire durant l’été 2005. J’avais rédigé une trentaine de pages mais un virus a touché mon ordinateur et j’ai perdu toutes mes données, y compris ma nouvelle. Découragé, j’ai attendu l’été 2006 pour recommencer mon travail. J’ai par la suite fait de nombreuses corrections, ajouté des passages et modifié des pages entières pour aboutir au résultat d’aujourd’hui. J’ai longtemps hésité à remanier complètement cette nouvelle pour la transformer en roman. J’ai finalement choisi de conserver le format court, pour garder l’esprit originel qui était le mien en commençant la rédaction de Psychohistory, à savoir la volonté de questionner ce fabuleux concept inventé par Asimov, et qui verra peut-être le jour dans plusieurs années ou plusieurs siècles…

Lire la suite

Biographie

Thibault Delavaud

J’ai commencé à publier des ebooks en autopublication pour Kindle en avril 2012. Mon premier ouvrage, Rêves Célestes, est un recueil de nouvelles de science-fiction et d’anticipation. Je tiens également un blog : www.thibaultdelavaud.fr qui connait un grand succès. À part ça, je suis né en 1986, je suis marié et vis à Paris. Dans la « vraie vie », je travaille pour la World Company. À bientôt !

Du même auteur

Écrire à l'auteur

Vous devez être connecté(e) pour envoyer un message. Se connecter

track